Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Article du 20/01/2009 le Dauphiné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Article du 20/01/2009 le Dauphiné

Message par lili le Jeu 22 Jan - 11:31

SOCIAL
Piéra attaqué aux prud'hommes par ses salariés licenciés


par La Rédaction du DL | le 20/01/09 à 06h55

1 vote | 221 vues | 0 commentaire

Les salariés auraient dû bénéficier d'une offre de reclassement au sein des entreprises du groupe», avance Me Lecoyer, avocat du comité d'entreprise et désormais des salariés licenciés. «Et subsidiairement, nous contestons également les conditions dans lesquelles le reclassement est intervenu car nous les trouvons insuffisantes».
Des recours aux prud'hommes ont commencé à être déposés. Ils devraient concerner 19 salariés, selon Me Lecoyer. «Nous nous porterons partie civile» annonce de son côté Patrick Prost, au nom du syndicat CFDT.
Hier, nos appels pour joindre les dirigeants de l'entreprise Piéra et du groupe LBO France qui en a pris le contrôle sont restés vains.

Lionel ARCE-MENSO
Paru dans l'édition 05A du 20/01/2009 (20079)

http://www.ledauphine.com/social-le-plan-de-sauvegarde-de-l-emploi-conteste-aux-prud-hommes-piera-attaque-par-ses-salaries-licencies-@/index.jspz?chaine=20&article=91999

lili

Messages : 165
Votes : 92
Date d'inscription : 20/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du 20/01/2009 le Dauphiné

Message par lili le Jeu 22 Jan - 12:03

Le feuilleton Piéra se poursuit. Les difficultés du constructeur immobilier qui lui ont valu de tenir la vedette d'émissions de télévision ("Envoyé spécial" notamment) se situent à trois niveaux.
Au bout de la chaîne se trouvent les acquéreurs de logements construits par Piéra dans tout le sud de la France. Certains n'ont pas encore pu intégrer leurs appartements, les chantiers ayant été arrêtés par des artisans en attente de paiement par le promoteur. Ceux-ci constituent le deuxième échelon de mécontents.
Enfin, le plan de sauvegarde de l'emploi adopté par Piéra suscite la vive opposition des salariés, et notamment de ceux qui ont été licenciés. Rappelons que cette entreprise possédait son siège à Gap et dix agences. Le plan adopté prévoit le licenciement de 60 % du personnel, la fermeture d'une partie des agences et le déménagement du siège à Aix-en-Provence, effectif depuis quelques semaines

lili

Messages : 165
Votes : 92
Date d'inscription : 20/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum