Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Céléos. Une reprise avec moins de 70 salariés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Céléos. Une reprise avec moins de 70 salariés

Message par admin le Mer 25 Fév - 12:10


25 février 2009

Le tribunal de commerce de Saint-Brieuc décidera lundi du sort du groupe immobilier Céléos. Deux repreneurs potentiels sont en concurrence et proposent chacun de reprendre une soixantaine de salariés.
L'heure de vérité approche pour Céléos. Lundi prochain, le tribunal de commerce de Saint-Brieuc va décider de l'avenir du promoteur costarmoricain, en redressement judiciaire depuis le 3septembre dernier. Aucun plan de continuation n'ayant été déposé, il reste trois scenarii possibles: soit la poursuite de la période d'observation, soit la reprise par un investisseur, ou alors la liquidation pure et simple. La cession paraît aujourd'hui plausible, puisque deux repreneurs potentiels se sont fait connaître. Reste à savoir lequel saura gagner la confiance du tribunal. L'une des propositions émane de la société Immo Mon 2 dont le capital est détenu majoritairement par «Newbridge holding capital Ltd», un groupe d'investisseurs domicilié aux Iles Vierges britanniques (connues comme paradis fiscal) et garanti par une société suisse.

Une soixantaine de salariés conservés

L'autre candidat à la reprise est «la société nouvelle BC part-ners» société en cours de formation, dont 60% du capital est apporté par Pierreval Investissements, un groupe de promotion immobilière dont le siège est à Vincennes. Trois cadres de Céléos (Gaël Le Bihan, Philippe Nicol et Eric Riou) et la société Calypso dont le gérant est le Briochin Alain Nicol se sont également associés à ce projet. L'un et l'autre candidats s'engagent à reprendre un certain nombre de salariés sur les 150 qui restent aujourd'hui dans le groupe. Immo Mon 2 propose d'en reprendre 62, l'autre candidat 67.

Des promoteurs régionaux

La proposition de société nouvelle BC partners semble aujourd'hui la plus solide d'autant qu'elle émane de promoteurs connus dans le grand Ouest. Pierreval investissements créé en 1989 emploie 25 personnes. Sur son site Internet, le groupe précise qu'il a conçu et réalisé 25 programmes pour un total de plus de 1.000 appartements. Pierreval intervient dans la région poitevine, notamment autour du Futuroscope ainsi que dans les régions parisienne et tourangelle. Avec la décision du tribunal de commerce, une page va se tourner pour Céléos qui aura été l'une des premières victimes de la crise immobilière. Le groupe fondé en 1996 avait connu ces dernières années une progression fulgurante se développant dans tout le Grand ouest et le midi. Il comptait 450 salariés avant son dépôt de bilan.

par Frédérique Le Gall

admin
Admin

Messages : 952
Votes : 445
Date d'inscription : 01/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pierreafeu.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum