Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Cahors... quand les promoteurs revendent aux organismes HLM...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cahors... quand les promoteurs revendent aux organismes HLM...

Message par idéfisc le Mer 13 Mai - 23:01

Est-ce un retournement du marché ? L'organisme HLM, Lot Habitat, va racheter 15 logements « défiscalisés ».
La résidence est bien faite c'est ce qui a convaincu Lot habitat. Photo DDM, Marc Salvet

La crise immobilière n'épargne personne et des programmes conduits par des promoteurs privés dans le cadre du dispositif De Robien autour de produits de défiscalisation, marquent le pas après avoir connu une embéllie ces trois dernières années. Sur Cahors comme dans les autres ville de Midi-Pyrénées on a vu fleurir ces résidences sécurisées ou pas, financées par des investisseurs basés à l'autre bout de la France.

«Il y a un retournement du marché» constate Laurent Malien, directeur général de Lot Habitat.» «Aujourd'hui, dit-il, les promoteurs de ces ensembles viennent voir les bailleurs sociaux, les organismes HLM pour leur vendre des logements».

C'est ce qui est en train de se passer sur Cahors. Lot Habitat est en négociation avec le groupe immobilier Akerys qui vient de réaliser deux résidences à Terre Rouge , en direction de Bégoux, le «Clos Louis-Philippe» et le «Domaine d'Artix»

«On est allé sur place, explique Laurent Malien, les logements sont plutôt bien faits et surtout bien situés en entrée de ville. On va en acheter quinze»

L'organisme départemental HLM que préside Michel Quèbre ne compte pas seulement récupérer ces pavillons, mais il va les bonifier : «On changera les convecteurs électriques pour mettre installer du chauffage à accumulation qui restitue la chaleur . Nous menons aussi une étude, précise le directeur général de Lot Habitat , afin d'équiper ces logements de panneaux solaires pour fournir l'eau chaude du sanitaire».

Sur une résidence de 57 logements, les 15 pavillons à loyer modéré ( un produit demandé par 40% des locataires) risquent de faire la différence en terme modernité et sur le plan des économies d'énergie. Le prix du loyer sera en prime revu à la baisse : «Un pavillon de 82 m2 avec son garage de 18m2 entouré par une parcelle de terrain de 100 à 200 m2 reviendra à 450€ par mois. Le loyer d'un type 4, précise Laurent Malien sera compris entre 450 et 500€. Dans le reste de la résidence , les plus gros logements sont à 740€ et le premier prix est à 690€».

Bref, du côté de l'organisme départemental HLM, on n'est pas mécontent de voir des produits de défiscalisation retomber dans du social de qualité. «C'est une satisfaction pour nous en matière de recyclage de logement, exprime le directeur de l'organisme, d'autant que ces pavillons seraient peut-être restés vacants».
Les heures sont comptées pour l'immeuble Lapoujade

La démolition de l'immeuble Lapoujade, derrière la clinique n'est plus qu'une question de jours d'heures. Vidé de ses locataires l'immeuble de 5 étages, trop vétuste, sera remplacé par un ensemble R + 2 comportant 12 logements avec des surfaces plus conformes, du T3 de 70 m2 et du T 4 de 80 à 85 m2. Le projet architectural a été présenté par son créateur, Mathieu Belcourt lors d'une réunion d'information à la mairie associant les locataires et Lot Habitat. Une double façade, caractèrise ce nouvel immeuble plus économe en matière d'énergie.

http://www.ladepeche.fr/article/2009/05/13/605577-Cahors-Le-logement-social-depanne-les-promoteurs-prives.html

idéfisc

Messages : 175
Votes : 197
Date d'inscription : 03/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum