Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Poursuite de l'activité jusqu'au 12 juillet 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poursuite de l'activité jusqu'au 12 juillet 2010

Message par idéfisc le Lun 28 Juin - 9:00

http://www.ledauphine.com/economie-la-chute-continue-pour-le-groupe-une-offre-de-reprise-rejetee-pour-piera-@/index.jspz?article=319510

GAP


La dégringolade continue pour la société Piéra. Ce groupe d'entreprises de promotion immobilière a procédé à de nombreux licenciements et fermetures d'agences ces dernières années. Une déconfiture qui a créé en cascade de sérieux problèmes pour ses sous-traitants et les acquéreurs de ses immeubles et appartements.
Poursuite de l'activité


jusqu'au 12 juillet


La crise a commencé en 2007 et s'est accentuée au fil de la récession du marché immobilier. La situation est devenue intenable. Au point que le 12 mai dernier, le tribunal de commerce a prononcé la liquidation de la société Piéra finance.
La poursuite de l'activité a été décidée par le tribunal jusqu'au 11 juin, puis jusqu'au 12 juillet afin de trouver un éventuel repreneur.
Des offres pouvaient être déposées jusqu'au 28 mai. Une seule proposition a été déposée par les SAS Financière Vectoral et SEME, pour un montant de 3,2 millions d'euros. Celle-ci prévoyait la reprise de dix salariés.
Un point est apparu lors de l'audience : les deux sociétés candidates à la reprise sont des émanations de LBO France (qui détient 100 % du capital), un groupe qui détient via le FCPR White Stone la majorité des actions de Piéra. Dès lors, la qualité de tiers du repreneur a été battue en brèche par le procureur ou le liquidateur.

Un passif déclaré
de 108 millions d'euros


Me Gillibert, l'administrateur judiciaire, a considéré la proposition insuffisante, mais susceptible « en l'état de la catastrophe annoncée, de limiter les dégâts » à en lire le jugement du tribunal de commerce.
La représentante des salariés s'est opposée à ce plan de reprise, l'estimant inadapté à la situation de ces derniers. Le liquidateur Me Decarrière a également demandé que cette offre soit rejetée. Pour lui, cette proposition est « dérisoire » au regard du passif déclaré (108 millions d'euros).
L'offre des deux sociétés a été refusée par le tribunal de commerce. Celui-ci a considéré qu'elles ne pouvaient pas se prévaloir de la qualité de tiers.


Paru dans l'édition 05A du 26/06/2010


</TD></TR></TABLE>

idéfisc

Messages : 175
Votes : 197
Date d'inscription : 03/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poursuite de l'activité jusqu'au 12 juillet 2010

Message par chantal le Mar 29 Juin - 0:13

Merci beaucoup pour ces informations

chantal

Messages : 46
Votes : 38
Date d'inscription : 08/01/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum