Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Celeos leader de la promotion immobiliere dans l ouest supprime 247 postes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Celeos leader de la promotion immobiliere dans l ouest supprime 247 postes

Message par admin le Ven 10 Oct - 18:08

Nouvelle conséquence de la crise de l'immobilier. Après le patron de Nexity qui craint la suppression de 180 000 emplois dans le bâtiment, le promoteur immobilier breton Céléos vient d'annoncer la suppression de 247 emplois, sur un effectif total de 460 salariés. Ces derniers ont appris le détail du plan social ce matin par le biais d'un mail.
Les salariés l'ont appris ce matin en ouvrant leur boîte mail. 247 d'entre-eux sont remerciés par le groupe Céléos, promoteur basé à Plérin (Côtes-d'Armor), près de Saint-Brieuc, devenu en dix ans le leader de la promotion sur l'arc atlantique. Une ascension aussi fulgurante que l'est aujourd'hui la chute. Céléos avait réalisé un chiffre d'affaire de 201,9 millions d'euros en 2007, dégageant un résultat net de 12,5 millions d'euros en hausse de 27,5% sur l'année précédente.
Après avoir longtemps affiché des chiffres d'affaire en progression de plus de 100%, le groupe, en cessation de paiement, a dû être placé en redressement judiciaire le 3 septembre. Il est aussi dans l'obligation de sabrer dans ses effectifs.


La holding qui a employé plus de cinq cents salariés à son siège social à Plérin et dans ses 27 agences de promotion dans l'Ouest et le Midi, licencie donc 247 personnes.


Les Côtes-d'Armor durement touchées


Si la direction du groupe n'a pas souhaité communiquer le détail des licenciements, une source proche du dossier indique que 158 salariés sur les 276 que comptent les Côtes-d'Armor pourraient perdre leur emploi. À Villeurbanne, 21 sur 28 seraient concernés ; 35 sur 53 à Nantes ; 30 sur 45 à Hérouville, et trois à Rennes. Par ailleurs, il n'y aurait pas encore de repreneur pour les dix-sept sociétés de la holding, concernées par le redressement.

Pas de remise en question


L'annonce a été faite ce matin par le directeur de la communication du groupe, à l'issue d'un comité d'entreprise marathon, qui s'est tenu jeudi soir. Gilles Cadoudal, l'emblématique PDG de Céléos, n'a pas tenu à s'exprimer.


Toutefois le groupe explique ces graves difficultés comme étant la conséquence du retournement du marché immobilier depuis l'été 2007, "accéléré par la propagation des conséquences de la crise des subprimes et l'entrée en récession de l'économie réelle au plan mondial". Et d'ajouter que ce plan social est une façon pour eux d'adapter "leur modèle économique de développement" à la crise.


Aucune remise en question donc du groupe ou de sa politique, qui en revanche met la pression sur ses salariés qui ont été obligés de signer une claude de confidentialité leur interfdisant toute communication externe sur l'entreprise.

Source : Ouest-France

admin
Admin

Messages : 952
Votes : 445
Date d'inscription : 01/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pierreafeu.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum